Manifeste d'un huileux

De e-glop
Révision datée du 30 novembre 2013 à 15:41 par BeTa (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Un autre s'est fait prendre aujourd'hui, c'est partout dans les journaux. « Scandale : Un jeune arrêté pour crime écologique », « Arrestation d'un automobiliste après avoir rempli son réservoir avec de l'huile végétale »... Satanés écolos, tous les mêmes.

Mais avez vous, vous qui faites nos lois, dans votre psychologie en trois pieces et votre profil technocratique des années 50, un jour pensé à regarder le monde derrière les yeux d'un huileux ? Ne vous êtes vous jamais demandé ce qui l'avait fait agir, quelles forces l'avaient décidé ?

Je suis un huileux, entrez dans mon monde... Le mien est un monde qui commence par une balade en forêt ou dans le centre d'une grande ville... Je n'accepte pas les choses comme on cherche à me les montrer, ce que racontent les infos à la télé me lasse.

C'était un été ou un automne. J'ai écouté des hommes politiques m'expliquer pour la quinzième fois comment les élevages intensifs m'empêchait de boire notre eau courante, et comment le nucléaire pourrait nous faire sortir des pics d'ozone qui me donnent de l'asthme. Je l'ai compris. « Non Mr l'agent, je ne peux pas montrer mon controle technique. Je ne me déplace plus en voiture, ça pollue trop. » Satanés marginaux. Il a certainement fraudé. Tous les mêmes.

J'ai fait une découverte aujourd'hui. J'ai lu un article sur l'huile végétale carburant. Attends une minute, c'est cool. Je peux la recycler ou la trouver chez mon voisin agriculteur. Si mon moteur fonctionne mal avec, c'est que j'ai oublié quelque chose.

Pas parce qu'il ne m'aime pas...
Ni parce qu'il se sent menacé par moi...
Ni parce qu'il pense que je suis un écologiste-marginal...
Ni parce qu'il n'aime que son propre intérêt et qu'il ne devrait pas faire de la politique...
Satanés écolos. Tout ce qu'ils savent faire c'est protester. Tous les mêmes.

Et alors c'est arrivé... une porte s'est ouverte sur le monde... Se précipitant dans les durites de ma pompe à injection comme de l'héroïne dans les veines d'un accro, un carburant est redécou-vert, on cherche un refuge à l'ignorance quotidienne... un débouché est trouvé.

Vous vous répétez que nous sommes tous pareils... On a été nourri à la petite cuillère de bouffe pour bébé à l'école quand on avait faim de produits frais... Les aliments liophylisés qu'on nous a laissés étaient pré-machés et sans goût. On a été pollué par des ignorants ou désinformé pour des intérêts économiques. Les seuls qui avaient des solutions à nous apporter trouvèrent des barrages juridiques, et ceux-ci ont toujours été plus hauts et plus menaçants.

C'est notre monde maintenant... Le monde des frites et du tournesol, la beauté du tourteau cultivé sur nos terres sans OGM. Nous utilisons un principe qui existait dès le départ, sans payer pour ce qui détruit la planète et ses humains car étant la propriété épuisable de gloutons destructeurs, et vous nous considérez hors-la-loi ?

  • Nous explorons... et vous nous considérez hors-la-loi.
  • Nous recherchons des solutions... et vous nous considérez hors-la-loi.
  • Nous existons sans nuire à nos prochains, sans discriminations, sans apauvrir les pays déjà en difficulté, en faisant vivre nos voisins agriculteurs... et vous nous considérez hors-la-loi.
  • Vous construisez des bombes atomiques, vous financez les guerres, vous ne punissez pas les patrons de la mafia aux riches avocats, vous assassinez et trichez, vous manipulez et nous mentez en essayant de nous faire croire que c'est pour notre propre bien être, et nous sommes encore des hors-la-loi.

Oui, j'accepte d'être en dehors de votre loi. Mon délit est celui de respecter mon environnement. Mon délit est celui d'avancer avec et pour ceux qui m'entourrent, pas en écrasant des peuples entiers. Mon délit est d'être capable de contourner vos intérêts en étant plus futé, quelque chose que vous ne me pardonnerez malheureusement sans doute jamais.

Je suis un huileux, et ceci est mon manifeste. Vous pouvez arrêter cet individu, mais vous ne pouvez pas tous nous arrêter...

Et finalement, nous vivons tous sur la même planète.

+++ BeTa +++

Écrit le 18 Novembre 2005
Inspiré par le Manifeste du Hacker / Manifeste du hacker