La copie : prochaine étape (The Pirate Bay)

De e-glop
Révision datée du 7 février 2012 à 18:18 par BeTa (discussion | contributions) (Commentaires personnels)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Nous nous efforçons toujours un peu, ici à The Pirate Bay, à dessiner le futur. Une des choses que nous connaissons réellement est que nous, en tant que Société, nous partagerons toujours. Les communications numériques ont rendu ces échanges bien plus facile et elles continueront en ce sens. Et après que les données Internet soient passées de l'analogique au numérique, l'heure est venue pour l'étape suivante.

Aujourd'hui la plupart des données a été créée numériquement. Il ne s'agit donc plus de la transition de l'analogique au numérique. Nous ne parlons pas de comment capturer n'importe que sans en perdre la qualité, car nous savons déjà faire des copies numériques parfaites. Musique, films, livres, tout vient de la sphère numérique. Mais nous sommes des personnes physiques et nous avons aussi besoin de temps en temps de toucher des objets !

Nous croyons que la prochaine étape dans la copie sera de la création d'une forme physique depuis du numérique. Ça sera des objets physiques, ou tel que nous avons décidé de les appeler : Physibles. Des objets-données qu'il est possible de faire devenir physiques. Nous croyons que des choses comme les imprimantes 3D, les scanners 3D et autres outils du genre sont juste le premier pas dans cette direction. Nous croyons que, dans un futur proche, vous allez imprimer les pièces de rechange de vos voitures ; que dans les 20 prochaines années, vous téléchargerez vos baskets.

Le bénéfice pour la Société est immense. Plus de transport d'une quantité incalculable de produits autour du monde. Plus de transport en retour pour un produit défectueux. Plus de travail d'enfants. Nous serons à même d'imprimer de la nourriture pour les personnes affamées. Nous serons capables de partager non plus seulement une recette, mais le repas dans son ensemble. Nous serons capables de réellement copier cette disquette, si nous en avons besoin.

Nous croyons que les partages du futur seront des données physibles. Nous sommes entrain de penser nous renommer temporairement "The Product Bay", mais nous n'avons pas d'artiste dans les parages pour faire un logo. À l'avenir, nous en téléchargerons un.


Traduit de l'anglais par Baptiste SIMON
Texte original de WinstonQ2038 
Publié sur The Pirate Bay


Commentaires personnels

Là où ce texte part un peu trop loin à mon sens (voire devient dangereux), c'est dans l'espoir de pouvoir "imprimer" de la nourriture en 3D... On n'en est pas non plus à l'alchimie permettant de transformer une pierre en tomate, version 3D... Pour le reste, j'invite à lire Gorz sur le sujet, qui enrichit beaucoup l'idée de base de ce texte :

Imaginez un monde où tout plan en 2D (numérisable, échangeable et copiable à des coûts marginaux très faibles, modifiable à l'infini) peut se transformer en une pièce en 3D par le seul ajout de matière première. Cela ouvre 2 perspectives énormes :

  • l'extension du modèle des logiciels libres au monde matériel
  • la fin d'une ère industrielle avec la démocratisation des moyens de productions

Une usine qui tiendrait dans le coffre d'une voiture. C'est une réalité qui est entrain de se dessiner sur imprimantes tridimensionnelles.

J'invite aussi, par la même occasion, à regarder les projets de voitures "open source" par exemple et à les projeter dans un monde de micro-usines de fabrication de pièces, où il "ne resterait plus qu'à" en faire l'assemblage :

À suivre...